« J’ai faim » – « Ah bon, mais on finit tout juste de manger ?! »

« J’ai faim » – « Ben t’as qu’à boire de l’eau »

« J’ai faim » – « Ben t’as qu’à manger »

 

La FAIM.

Définie par l’OMS comme l’ensemble des sensations provoquées par la privation de nourriture, qui incitent l’homme ou l’animal à rechercher des aliments, et que l’ingestion de nourriture fait disparaître.

 

La FAIM.

Qui peut être « directe » ou « indirecte »,  « vraie » ou « fausse »,  comme disent certains.

« Directe » ou « vraie » quand elle vient …

– de l’estomac : ça gargouille, ça tire, ça fait un creux,

– d’un manque d’énergie : un coup de mou se fait ressentir, l’énergie est en baisse…

« Indirecte » ou « fausse » quand elle est…

visuelle : par des photos de nourriture ou la vue d’un bon plat,

olfactive : par des odeurs liés à des souvenirs d’enfance ou un plat en train de mijoter,

buccale: lorsque la bouche se prépare, la salivation augmente,

mentale : parce que c’est l’heure rituelle du repas, parce que c’est maintenant que les collègues vont manger,

émotionnelle : en réponse à une émotion qui dérange, nous surprend, nous dépasse…

 

La FAIM.

Définie au sens littéraire par le Larousse comme le désir ardent de quelque chose, la faim peut parfois apparaître comme difficile à identifier, cerner, comprendre, apprivoiser, respecter.

 

Se nourrir sainement, autrement,

Se connecter à son corps, à soi,

Se (re)trouver tout simplement,

 

Autant de pistes et de possibilités pour distinguer, dans la société occidentale actuelle, le désir ardent de quelque chose du vif besoin de manger.

 

Puisque la FAIM n’est pas une fin, mais un moyen.

 

Quelques astuces pour détourner son attention et déterminer si c’est vraiment de la faim:

  • Boire un grand verre d’eau et attendre 15/20 minutes.
  • Se lever de sa chaise et aller se dégourdir les jambes 5 minutes.
  • Porter son attention sur sa respiration et prendre 5 profondes respirations.
  • Porter son attention sur un sujet qui nous tient à cœur et le détailler : projet de WE ou d’activités, un film ou un livre qu’on aimerait conseillé à un proche…

 Si les sensations son toujours là une fois ces astuces appliquées, alors il est temps de manger en choisissant ce qui vous fait vraiment plaisir et en prenant le temps de mastiquer!